Biscuits à la gelée de madame Campeau

Madame Campeau était la voisine et amie de ma mère, du bon pain comme on dit. Petite, j’avais la mauvaise habitude de ramasser des chats (et des couleuvres, mais oui) et de les rapporter à la maison dans l’espoir que mes parents me les laissent garder. C’est ainsi que madame Campeau s’est retrouvée avec un mignon chaton pour débarrasser mes parents d’une de mes trouvailles, qui est ensuite devenue un gros matou tacheté caramel, noir et blanc, dévoreur d’oiseaux, au grand dam de notre gentille voisine. Elle trouva comme solution de lui suspendre une clochette au cou. Donc, en mangeant dehors l’été sur la terrasse, on entendait souvent le cling-cling de la cloche du chat qui rôdait, et comme il avait les couleurs d’un bovidé, un de nous disait : « Tiens, c’est la vache à Campeau qui passe ». Notre gentille voisine avait aussi une belle chienne blanche (que ma chienne détestait, oui, j’ai fini par gagner, j’ai eu un toutou adorable). Mélodie (je m’excuse pour les Mélodie de ce monde), donc Mélodie était le nom de la chienne à madame Campeau, et tous les matins, excusez-moi encore, elle hurlait en faisant vous-savez-quoi. Et un de nous disait toujours : « Tiens, Mélodie a des hémorroïdes ». Les animaux de madame Campeau apportaient une note cocasse à notre train-train quotidien sur notre petite rue paisible de Laval. Mais moi, ce que je préférais, c’était les biscuits de madame Campeau, les meilleurs de mon enfance. Cette belle dame nous a quittés, mais elle avait laissé la recette à ma mère. Gentille, comme toujours.


Portions  : 16 biscuits

Préparation : 15 min

Cuisson : 10 min

Ingrédients

1 tasse (250 ml) de farine

1 c. à thé (5 ml) de poudre à lever

1 pincée de sel

½ tasse (125 ml) de beurre non salé à température de la pièce

1/3 tasse (80 ml) de cassonade

1 jaune d’œuf

¼ de c. à thé (1,5 ml) de vanille

1 blanc d’œuf

2 c. à thé (10 ml) de sucre à glacer

Gelée de pommes

Préparation

Préchauffer le four à 400 F (205 C). Beurrer et enfariner une plaque de cuisson ou y déposer un tapis de cuisson en silicone.

Tamiser la farine, la poudre à lever et le sel. Dans un autre bol, défaire le beurre en crème et ajouter la cassonade, le jaune d’œuf et la vanille et bien mélanger. Ajouter le tiers des ingrédients secs et bien mélanger. Répéter deux autres fois. Si la pâte semble molle, la réfrigérer environ 30 min.

Diviser la pâte en 16 boules et en déposer 9 sur la plaque de cuisson. Écraser une première boule et former une cavité au centre. Répéter. Enfourner 6 min.

Pendant ce temps, faire mousser le blanc dans le bol du batteur sur socle et ajouter le sucre lentement. Fouetter à grande vitesse pour monter en pics fermes. Réserver.

Sortir la plaque de cuisson du four et reformer les cavités avec le dos d’une cuillère. Ajouter de la gelée de pommes au centre de chaque biscuit et les couronner d’un peu de meringue. Enfourner à nouveau pour faire dorer la meringue, soit environ 4 min.

Sortir du four, attendre 5 min et transférer délicatement les biscuits sur une grille et les laisser refroidir complètement.

Bonne gourmandise (en ayant une bonne pensée pour notre bonne madame Campeau).

Anick

Laisser un commentaire

Suivez-moi !

Copyright 2020 . Droits d’auteur 2020. Il me fait plaisir de voir mes recettes partagées entre amis, c'est d'ailleurs mon but. Il y a beaucoup de travail derrière chaque plat, c'est pourquoi je vous demande de respecter mes droits d'auteur. Toute publication de recettes ou de photos se trouvant sur ce blogue est interdite sans mon approbation écrite. Pour obtenir mon approbation aux fins de publication, veuillez me faire parvenir un courriel à : [email protected] Tous droits réservés.