Gâteau aux carottes et au caramel à la fleur de sel

Mon blogue a déjà 2 ans ! C’est que j’y ai songé longtemps avant d’oser, je trouvais des tas d’excuses pour ne pas plonger et je me suis dit : tant pis, vas-y ! Vous êtes maintenant plusieurs milliers par semaine à me lire, et je suis ravie de vous voir consulter mes recettes, les essayer et les commenter, j’ai un tantinet l’impression de contribuer à votre quotidien à ma façon. Une petite communauté s’est formée et je souhaite que ses « membres » cuisinent un peu plus en raison de mes idées parfois un peu dingues. Donc pour célébrer, j’ai pensé combiner un de mes gâteaux préférés avec le caramel à la fleur de sel que j’adore. Bien que mon conjoint était de prime abord sceptique, la combinaison est vraiment gagnante. En fait, j’en ai donné la moitié à un groupe de jeunes (et cool) voisins, paraît-il qu’il a disparu en criant ciseau. Tout à fait gourmand.


Portions : 10 à 12

Temps de préparation : 1 heure

Temps de cuisson : 1 heure

Temps d’attente : 1 heure

Ingrédients

Pour le caramel à la fleur de sel

2 tasses [480 g] de sucre

2 cuillères à table [30 ml] de sirop de maïs [clair c’est mieux]

1 tasse [225 ml] de crème à 35 %

¼ de tasse [50 g] de beurre non salé

Fleur de sel au goût

Pour le gâteau

2 ½ tasses (410 g) de farine non blanchie

1 cuillère à thé (5 ml) de bicarbonate de sodium

1 ½ (7,5 ml) de poudre à lever

½ cuillère à thé (2,5 ml) de sel

½ cuillère à thé (2,5 ml) de noix de muscade râpée

1 cuillère à thé (5 ml) de cannelle

½ cuillère à thé (2,5 ml) de gingembre moulu

1 tasse (125 g) de noix de Grenoble hachées

1 tasse (225 g) de beurre non salé à température de la pièce

1 tasse (215 g) de cassonade

½ tasse (120 g) de sucre

3 œufs

1 cuillère à thé (5 ml) de vanille

1 tasse (250 ml) de babeurre (lait ribot)

4 carottes râpées, soit 2 tasses (500 ml)

Pour le glaçage

250 g de fromage à la crème

½ tasse (125 ml) de caramel à la fleur de sel refroidi

1 ¼ (315 ml) de crème à 35 %

½ tasse (120 g) de sucre à glacer

Préparation

Prendre une grosse casserole et la déposer sur la plaque de cuisson. Monter à température élevée. Ajouter le sucre et le sirop de maïs. Surveiller de près. À l’aide d’un ustensile résistant à la chaleur, brasser doucement et laisser le sucre se liquéfier pour prendre une belle couleur ambre dorée, mais pas brun foncé. Brasser encore un peu pour aider à défaire les grumeaux de sucre s’il y en a et fermer la température pour empêcher le caramel de brûler, les grumeaux vont se liquéfier. Enlever la casserole de la source de chaleur et y verser la crème. Attention, le mélange peut éclabousser. Baisser la température du rond à moyen, et remettre la casserole sur le feu jusqu’à ce que le mélange se soit bien combiné. Fermer le rond, retirer la casserole de ce dernier encore une fois et ajouter le beurre et le sel. Une fois le beurre bien fondu, mettre en pot et déposer au frigo.

Préchauffer le four à 350 °F (180 °C). Beurrer et enfariner un moule à fond amovible de 23 cm ou vaporiser un enduit alimentaire antiadhésif à l’huile de canola. Tamiser les ingrédients secs du gâteau et laisser de côté.

Verser les noix dans le bol du robot culinaire et les transformer en un beurre de noix, cela prendra quelques minutes. Le beurre est habituellement prêt lorsqu’il commence à former une boule.

Mettre le beurre non salé dans le bol du batteur sur socle et le réduire en crème. Incorporer le beurre de noix. Ajouter ensuite la cassonade, le sucre et la vanille et laisser en marche 2 à 3 minutes. Introduire les œufs un à un.

Une fois le mélange homogène (racler les bords si nécessaire), verser le tiers des ingrédients secs et bien combiner, faire suivre de la moitié du babeurre. Répéter ces opérations en terminant avec les carottes râpées.

Verser la préparation dans le moule et bien égaliser. Déposer ce dernier sur une plaque à cuisson et enfourner 1 heure. Sortir du four et laisser reposer 10 minutes avant de démouler.

Laisser le gâteau démoulé complètement refroidir au moins 1 heure. Une fois celui-ci à température de la pièce, le couper en 3 tranches égales (à l’horizontale bien sûr !).

Verser la crème froide dans le bol du batteur sur socle et la monter en chantilly, ajouter le sucre à glacer et transférer le tout bien délicatement dans un autre bol. Mettre le fromage dans le bol du batteur et le défaire en crème, ajouter le caramel à la fleur de sel refroidi (bien défaire les grumeaux de fromage).

Introduire à la spatule un peu de crème chantilly dans le mélange de fromage et combiner. Ajouter une autre part de crème et mélanger. On y va doucement ici, car il faut que la crème conserve son épaisseur. Répéter pour ne plus avoir de crème et obtenir un glaçage uniforme.

Déposer une tranche de gâteau sur une assiette de service et y étendre environ 3/4 tasse (190 ml) ou un peu plus de glaçage, l’important est de bien couvrir le gâteau. Étendre une autre tranche sur la première et la glacer. Déposer finalement le dernier étage et glacer le gâteau au complet.

Avant de servir, réchauffer le caramel à la fleur de sel quelques secondes au four à micro-ondes et verser ce nectar au centre du gâteau, le laissant couler sur les côtés, mais ne pas tout verser ! On procède par étape : on verse, on laisser couler patiemment pour surveiller l’évolution (regarder la photo, j’en ai trop mis, et ça coule d’un côté []. Il restera du caramel, le servir à table pour les gourmands qui en veulent encore plus.

Ce gâteau se conserve au réfrigérateur.

Bonne gourmandise !

Anick

Laisser un commentaire

Suivez-moi !

Copyright 2020 . Droits d’auteur 2020. Il me fait plaisir de voir mes recettes partagées entre amis, c'est d'ailleurs mon but. Il y a beaucoup de travail derrière chaque plat, c'est pourquoi je vous demande de respecter mes droits d'auteur. Toute publication de recettes ou de photos se trouvant sur ce blogue est interdite sans mon approbation écrite. Pour obtenir mon approbation aux fins de publication, veuillez me faire parvenir un courriel à : traduction.virtus@outlook.com. Tous droits réservés.