Le délice d’Arsélia alias « biscuits frigidaires », mais à la framboise et au chocolat

Je vous parle sur mon blogue de tout et de rien, et au fil des recettes, vous avez appris à me connaître. Je ne suis pas de la génération égoportrait, j’y dévoile pourtant un peu ma vie, cherchant parfois à vous faire sourire. Par peur de ne pas trouver le mot juste, je n’ai jamais écrit sur ma grand-mère. Mais ce dessert vient d’elle, alors : je plonge ! Elle s’appelait Arsélia, non, elle n’aimait pas tellement son nom. À moitié Acadienne, elle parlait un peu avec l’accent chantant de sa mère qui venait d’un beau bord de mer. Grand-maman était une force de la nature qui a vécu 102 belles années et je l’aimais d’amour. Pleine de vie, j’arrivais tout juste à la suivre malgré ses 83 ans comme elle était juchée sur ses souliers fourrés à talon, elle qui ne mesurait que 4 pommes et moi qui suis si grande. Elle possédait un sens de l’humour formidable et un rire heureux, dont j’ai hérité. Enfant, elle avait peur des vaches et devant en traire une, elle lui assena un coup tel que le quadrupède prenait ses jambes et son cou à sa seule vue. C’est qu’elle avait du chien et un appétit pour la vie, une véritable source d’inspiration et d’admiration pour sa petite-fille. Elle avait aussi la dent sucrée et nous préparait ce dessert tout simple que j’ai revampé. Elle le faisait avec une crème chantilly, mais c’est encore aujourd’hui le dessert réconfort préféré de mes enfants qui me pressaient de le publier. C’est chose faite, mais à ma façon. J’ai ajouté des framboises et du chocolat noir, transformant complètement ce dessert.   Elle l’aurait aussi aimé.
Portions  : 6 à 8 Temps de préparation : 20 à 25 minutes Temps d’attente : ça dépend ! *   Ingrédients 3,6 g (1/2 sachet) de gélatine neutre 1 cuillère à table (15 ml) d’eau froide 200 g de gaufrettes au chocolat de marque Christie ( 375 g à 400 g de framboises fraîches ou 100 g de framboises décongelées et 300 g de framboises fraîches 100 g de chocolat noir ½ tasse [120 ml] de sucre à glacer ou plus au goût 2 tasses [454 ml] de crème à fouetter à 35 % Préparation Foncer un moule carré de 20 cm [8 pouces] de papier parchemin ou le beurrer tout simplement. Mettre la gélatine dans un bol, verser l’eau, mélanger et laisser reposer 5 minutes. Écraser 100 g de framboises à la fourchette et chauffer au four à micro-ondes environ 45 secondes. Elles doivent être suffisamment chaudes. Incorporer la gélatine aux framboises, mélanger pour s’assurer qu’elle est bien fondue [la gélatine !]. Laisser refroidir environ 10 minutes. Pendant ce temps, mettre à plat le chocolat sur une planche à découper et à l’aide d’un couteau, le couper en petits morceaux. Fouetter la crème pour en faire une crème chantilly, ajouter le sucre et bien mélanger. Ajouter ensuite le mélange de framboises et de gélatine neutre. À l’aide d’une spatule, incorporer les morceaux de chocolat et les framboises fraîches. Étendre côte à côte des gaufrettes de chocolat au fond du moule. Verser le tiers du mélange de crème. Répéter les opérations en terminant avec la crème. Enrober d’une pellicule de plastique alimentaire et laisser en attente au frigo. *Ce dessert doit vraiment être laissé en attente. Il se mange très bien 4 à 5 heures après l’avoir fait, mais dans ma famille, on aime la gaufrette molle ! C’est que les biscuits deviennent complètement fondants et mous si on attend 24 heures, ce que nous préférons. Si vous en êtes capable, patientez une journée avant de le déguster : vous verrez la différence !    

Laisser un commentaire

Suivez-moi !

Copyright 2020 . Droits d’auteur 2020. Il me fait plaisir de voir mes recettes partagées entre amis, c'est d'ailleurs mon but. Il y a beaucoup de travail derrière chaque plat, c'est pourquoi je vous demande de respecter mes droits d'auteur. Toute publication de recettes ou de photos se trouvant sur ce blogue est interdite sans mon approbation écrite. Pour obtenir mon approbation aux fins de publication, veuillez me faire parvenir un courriel à : traduction.virtus@outlook.com. Tous droits réservés.