Poulet de Cornouailles à la « piquante » sur un lit de haricots

La volaille plaît à tous, mais quand vient le temps de recevoir, le poulet manque un peu de panache. C’est la raison pour laquelle j’aime les petits poulets de Cornouailles : on est toujours dans le volatile, mais ils sont assez différents pour être servis à vos invités et restent tendres et juteux lorsqu’ils sont bien apprêtés. Voici donc une recette un tantinet « rustico-chic » ne demandant pas trop de préparation ce qui libère l’hôte des fourneaux pour lui permettre d’apprécier l’apéro. Savoureux et un peu original, ce plat se mange à merveille avec mes biscuits chauds au fromage de chèvre. Comptez un poulet pour 2 personnes.   Portions : 4 Temps de préparation : 20 minutes Temps de cuisson : 45 à 50 minutes   Ingrédients 2 poulets de Cornouailles 110 g de pancetta piquante ou douce pour les moins téméraires 1 cuillère à table (15 ml) d’huile d’olive et plus pour la cuisson 1 oignon 2 à 3 gousses d’ail hachées 5 cuillères à table (75 ml) de pâte de tomates 2 cuillères à thé (20 ml) de paprika 2 boîtes de 540 ml de haricots blancs (il y en aura plus que moins) 1 tasse (225 ml) de vin blanc sec 1 tasse (225 ml) de bouillon de poulet et plus au besoin pendant la cuisson 1 gros bulbe de fenouil Mélange d’herbes fraîches hachées : romarin, thym et sauge, quantité au goût (gare à la sauge !)   Préparation Préchauffer le four à 375 °F (190 °C). Retirer un poulet de son emballage et jeter le cou se trouvant dans sa cavité. Mettre la volaille à plat sur une planche à découper les poitrines vers le haut, et la couper en deux à l’aide d’un couteau. Trancher l’épine dorsale et la jeter (si cette étape vous pue au nez, demandez au boucher de la faire pour vous, c’est tout). Laisser de côté. Couper la pancetta en dés. Verser l’huile d’olive dans une poêle à frire et chauffer à puissance moyenne à élevée. Une fois l’huile chaude, ajouter les dés de pancetta et les faire dorer. Lorsque cuits et croustillants, les retirer de la poêle et les déposer dans une rôtissoire ou dans un plat de céramique à cuisson. Jeter le gras en ne conservant qu’une cuillère à table (15 ml). Couper l’oignon en dés et les verser dans la poêle. Cuire 4 à 5 minutes en brassant puis ajouter les gousses d’ail, la pâte de tomates et le paprika et cuire 1 minute de plus. Ajouter le fenouil et le dorer environ 5 minutes. Si nécessaire, verser un peu d’huile d’olive pour poursuivre la cuisson pour éviter de tout brûler ! Incorporer ensuite le vin, le bouillon, et les haricots, saler et poivrer, réduire légèrement environ 5 minutes. Saupoudrer la moitié des herbes fraîches et verser dans le plat à cuisson. Nicher les poulets en les enfonçant doucement dans les haricots, verser un filet d’huile d’olive sur chaque volaille. Assaisonner et saupoudrer du reste des herbes et enfourner 45 à 50 minutes ou jusqu’à parfaite cuisson. Arroser les poulets de la sauce toutes les quinze minutes, la peau prendra une belle couleur appétissante et craquera sous la dent ! Si le niveau de la sauce semble insuffisant, ajouter un peu plus de bouillon de poulet. Pour servir, étendre un lit de haricots dans chaque assiette et y déposer un demi-poulet. Verser un peu de sauce.

Laisser un commentaire

Suivez-moi !

Copyright 2020 . Droits d’auteur 2020. Il me fait plaisir de voir mes recettes partagées entre amis, c'est d'ailleurs mon but. Il y a beaucoup de travail derrière chaque plat, c'est pourquoi je vous demande de respecter mes droits d'auteur. Toute publication de recettes ou de photos se trouvant sur ce blogue est interdite sans mon approbation écrite. Pour obtenir mon approbation aux fins de publication, veuillez me faire parvenir un courriel à : traduction.virtus@outlook.com. Tous droits réservés.