Bouillon de poulet tout c’qui

Que veut dire ce « tout c’qui » ? Tout ce qu'il y a dans le frigo (ou en bon québécois : tout c’qu’y a dans l’frigo !). Nous sommes à l’ère d’une prise de conscience sur ces aliments jetés sans trop y penser et pourtant encore comestibles ; l’on continue à faire le ménage de nos frigos, levant le nez sur ces légumes rendus un peu moches. Je vous propose donc de penser autrement et de tout simplement faire de la récup en les transformant en succulent bouillon. Choisissez des carottes mollasses, des verts de poireau, des bouts de céleri avec les feuilles, tout c’qui peut faire un bon bouillon quoi, et qui auraient pris le chemin de votre poubelle. Le temps de préparation est de 15 minutes, mais la cuisson est un peu plus longue, je le fais donc le week-end. Ingrédients : Une carcasse de poulet ou un poulet à cuire (à désosser par la suite pour conserver la viande) La tête de votre pied de céleri, y compris les feuilles 4 grosses carottes Verts de poireaux, tout ce que vous avez 1 gros navet, celui qui aurait pris le bord de la poubelle (enlever les parties qui ne sont plus bonnes si tel est le cas) 1 gros oignon Les « branches » du bulbe d’un fenouil avec les feuilles 1 gousse d’ail Une botte de persil, ne prendre que les tiges et conserver les feuilles pour une autre recette Thym au goût Une branche de romarin 2 à 3 feuilles de laurier Sel et poivre 12 à 14 tasses d’eau Préparation Couper grossièrement vos légumes, les mettre dans une grande casserole. Ajouter le poulet, l’eau et tous les autres ingrédients. Porter à ébullition et réduire la puissance de votre plaque de façon à ce que le bouillon mijote doucement, couvrir. Après une heure, retirer le poulet, attendre qu’il refroidisse et désosser (pour ceux qui ont utilisé un poulet complet), remettre les os dans le bouillon, et poursuivre la cuisson pour une heure supplémentaire. 1re astuce : il est conseillé d’écumer le bouillon pour en obtenir un qui sera plus clair, mais comme je l’utilise toujours pour des soupes et potages, je ne l’écume jamais. À vous de décider, mais c’est une étape de sauvée. 2e astuce : plusieurs recettes demandent une ou deux tasses de bouillon de poulet, si vous faites congeler le bouillon dans un grand plat, vous devrez continuer à utiliser du bouillon en conserve (et c’est tellement moins bon, et surtout moins santé)). Congelez simplement votre bouillon dans des petits contenants de plastique allant au four à micro-ondes, vous aurez ainsi toujours du bon bouillon sous la main. 3e astuce : si vous avez choisi de faire votre bouillon avec un poulet, vous pouvez très bien couper la viande cuite et la faire congeler. Ainsi, j’ai toujours du poulet cuit sous la main pour faire une foule de recettes.

Laisser un commentaire

Suivez-moi !

Copyright 2020 . Droits d’auteur 2020. Il me fait plaisir de voir mes recettes partagées entre amis, c'est d'ailleurs mon but. Il y a beaucoup de travail derrière chaque plat, c'est pourquoi je vous demande de respecter mes droits d'auteur. Toute publication de recettes ou de photos se trouvant sur ce blogue est interdite sans mon approbation écrite. Pour obtenir mon approbation aux fins de publication, veuillez me faire parvenir un courriel à : traduction.virtus@outlook.com. Tous droits réservés.