Salade de pâtes tex-mex

Une salade de pâtes vraiment généreuse : en saveur et en quantité, mais c’est parfait, car vous pourrez la partager et ainsi faire des heureux 😁 ! Comme on y trouve des légumineuses et assez de légumes, c’est un repas en soi, mais vous pouvez aussi la servir comme accompagnement. Le bol se videra probablement lors d’une épluchette de blé d’Inde*, c’est le genre de plat que tout le monde aime. Il me semble en tout cas !

Portions : 8 à 10

Préparation : 20 min

Cuisson : 10 min

Ingrédients

2 tasses (200 g) de macaronis crus ou autres pâtes au goût

2 épis ou 2 tasses (320 g) de maïs en grains cuits

1 poivron rouge, en dés

2 tasses (310 g) de tomates cerises coupées en deux

1 boîte de 540 ml de haricots noirs égouttés

1 tasse (200 g de fromage cheddar fort râpé

½ tasse (125 ml) de coriandre fraîche hachée

Vinaigrette

½ tasse (125 ml) de mayonnaise

½ tasse (125 ml) de labneh ou de yogourt grec nature

Le jus d’une lime

2 c. à soupe (30 ml) de ketchup

½ c. à soupe (7, 5 ml) de paprika fumé

1 c. à thé (5 ml) de graines de cumin moulues

1 c. à table (15 ml) de miel

Sel et poivre

Préparation

Porter à ébullition une grande casserole remplie d’eau salée et y verser les pâtes. Cuire selon les recommandations du fabricant, soit environ 10 min. Bien égoutter les pâtes cuites dans une passoire et les verser dans un saladier.

Ajouter aux pâtes le maïs, le poivron, les tomates cerises, les haricots noirs, le fromage et la coriandre et mélanger.

Dans un bol, fouetter la mayonnaise, le labneh, le jus de lime, le ketchup, le paprika fumé, le cumin, le miel, le sel et le poivre et verser la vinaigrette dans le saladier. Bien mélanger et servir.

Bon appétit !

Anick

*Chers francophones européens, l’épluchette de ce que l’on appelle, entre autres, blé d’Inde au Québec, qui est en fait du maïs, est une tradition festive du mois d’août. On achète le maïs en grande poche, on invite la famille, les amis et les voisins et on déguste des blés d’Inde bien sucrés. C’est une fête quoi ! Il y a longtemps, les cousines belges du papa de mon conjoint alors en visite au Québec, furent surprises, sinon horrifiées, d’apprendre que l’on mangeait du maïs, nous en rêvons même pendant les longs mois d’hiver ! Selon leurs dires, il est réservé aux cochons en Belgique (ce n’est peut-être plus le cas). Ça ne devait pas être la même sorte, car le nôtre est absolument savoureux !

Laisser un commentaire

Suivez-moi !

Copyright 2020 . Droits d’auteur 2020. Il me fait plaisir de voir mes recettes partagées entre amis, c'est d'ailleurs mon but. Il y a beaucoup de travail derrière chaque plat, c'est pourquoi je vous demande de respecter mes droits d'auteur. Toute publication de recettes ou de photos se trouvant sur ce blogue est interdite sans mon approbation écrite. Pour obtenir mon approbation aux fins de publication, veuillez me faire parvenir un courriel à : [email protected] Tous droits réservés.