Gratin de légumes d’hiver au Migneron de Charlevoix

 

Qu’il est savoureux et réconfortant ce gratin ! On l’a dévoré, tout simplement. Je l’ai servi un dimanche midi avec un pain tout frais, ça débordait de la saveur des légumes racines, rehaussée par un fromage bien de chez nous. Vous pouvez en choisir un autre, mais il était parfait dans ce beau plat d’hiver qui sera idéal au retour d’une promenade en ville ou en raquettes en forêt! Je l’ai fait cuire une heure, il restait un peu du mélange de crème et de lait au fond, j’en ai profité pour y tremper mon pain (oh! Que c’était bon). Mais si vous préférez, faites-le cuire 1 h 15 en prenant soin de le couvrir pour l’empêcher de trop brunir sur le dessus. Le liquide devrait être entièrement absorbé.


Portions  : 4 à 6

Préparation : 20 minutes

Cuisson : 1 h à 1 h 15

Ingrédients

1 très grosse pomme de terre (environ 400 g)

2 carottes (300 g)

½ céleri-rave (200 g)

2 panais (200 g)

6 à 8 topinambours (200 g)*

200 g ou 2 tasses de Migneron de Charlevoix râpé ou d’un autre fromage au goût

1 tasse (250 ml) de lait

1 tasse (250 ml) de crème à 35 % ou de crème à cuisson à 15 %

Noix de muscade au goût

Sel et poivre

Préparation

Préchauffer le four à 350◦F (180◦C). Beurrer un plat rectangulaire à cuisson (à lasagne, c’est parfait). Peler la pomme de terre, les carottes, le céleri-rave et le panais (pas les topinambours, c’est un peu difficile !). Couper les légumes en tranches très fines à la mandoline pour les courageux ou avec le meilleur couteau de la cuisine.

Empiler les tranches de pomme de terre (une par-dessus l’autre) jusqu’à mi-plat et sur la largeur pour former une première rangée. Répéter avec les autres légumes, sans mélanger les sortes de légumes. Saler, poivrer et étendre la moitié du fromage. Répéter pour utiliser tous les légumes. Saupoudrer de noix de muscade, de sel et de poivre et du reste du fromage. Verser le lait et la crème et enfourner 1 h à 1 h 15.

Sortir du four, laisser reposer 10 min et servir.

Bon appétit !

Anick

*Les topinambours (que j’adore) ne sont pas toujours offerts en supermarché, ce qui est bien dommage, leur douce saveur d’artichaut convient vraiment au plat. À défaut d’en avoir sous la main, augmenter la quantité de céleri-rave.

Laisser un commentaire

Suivez-moi !

Copyright 2020 . Droits d’auteur 2020. Il me fait plaisir de voir mes recettes partagées entre amis, c'est d'ailleurs mon but. Il y a beaucoup de travail derrière chaque plat, c'est pourquoi je vous demande de respecter mes droits d'auteur. Toute publication de recettes ou de photos se trouvant sur ce blogue est interdite sans mon approbation écrite. Pour obtenir mon approbation aux fins de publication, veuillez me faire parvenir un courriel à : [email protected]ok.com. Tous droits réservés.