Tartelettes aux raisins à la Anick

Chéri et fiston adorent les tartelettes aux raisins, moi aussi d’ailleurs. Ma belle-maman en fait d’absolument délicieuses. Comme elle était en voyage et que j’avais oublié de lui demander sa recette avant son départ, j’ai décidé d’en faire des « anickisées », c’est-à-dire de m’attaquer à un classique familial qui a fait ses preuves et qui, je pense bien, est un trésor culinaire dans plusieurs foyers de la province. Pour ce faire, j’ai opté pour une base de caramel pour ensuite ajouter du chocolat blanc, mais juste un peu, pour l’onctuosité. Verdict de mes gourmands ? Délirant tellement c’est bon !  
Portions  : 6 grandes tartelettes Temps de préparation : 20 minutes Temps d’attente : 45 minutes à 1 heure Temps de cuisson : 12 à 15 minutes   Ingrédients Pour les croûtes 1 ¼ de tasse (205 g) de farine ½ cuillères à thé (2,5 ml) de sel 2 cuillères à table (30 ml) de sucre à glacer ½ tasse (115 g) de beurre non salé bien froid ¼ de tasse (65 ml) d’eau   Pour la garniture ¼ de tasse (55 g) de cassonade ¼ de tasse (60g) de sucre ½ tasse (125 ml) de sirop de maïs ¼ de tasse (57 g) de beurre non salé 1 carré (30 g) de chocolat blanc (4 petits du nouveau format) 1 pincée de sel 1 cuillère à thé (5 ml) de vanille 1 œuf   3 cuillères à table [45 ml] de raisins secs par tartelette   Préparation Tamiser les ingrédients secs de la croûte dans un bol. À l’aide des gros orifices d’une râpe, râper le beurre sur les ingrédients secs et combiner. Verser l’eau et mélanger en utilisant les mains, leur chaleur fera fondre le beurre légèrement et va permettre de former une boule. Aplatir la boule obtenue, la couvrir d’une pellicule de plastique alimentaire et déposer au frigo 1 heure. Pour faire cette recette, j’ai utilisé des moules à tartelettes à fond amovible. Préchauffer le four à 425 °F [218 °C]. Verser le sucre et la cassonade dans une casserole et chauffer à puissance moyenne à élevée. Le sucre et la cassonade vont commencer par fondre, puis par adopter une belle couleur foncée. Brasser, car la cassonade à tendance à « brûler » plus rapidement que le sucre ce qui demande de la vigilance ! Une fois les sucres transformés en caramel, retirer la casserole de la source de chaleur et ajouter le beurre, le chocolat blanc et le sirop de maïs. Le caramel se transformera en « pain » c’est normal, bien fouetter, il va se liquéfier à nouveau. Remettre sur la source de chaleur à température faible et continuer à fouetter en défaisant les grumeaux avec le fouet. Il en restera peut-être un peu, ils disparaîtront à la cuisson, il faut tout de même avoir une préparation un peu homogène. Lui ajouter le sel, la vanille et laisser refroidir environ 15 minutes. Sortir la pâte et la rouler sur une surface enfarinée à l’aide d’un rouleau à pâte. Prendre un moule et le déposer sur la pâte et à l’aide d’un couteau, couper un rond de pâte autour du moule en prenant soin de laisser une bordure d’environ 1,5 cm. Déposer la croûte obtenue dans le moule et former un rebord. Recommencer pour les autres moules et déposer les tartelettes au frigo en attente. Ajouter l’œuf à la préparation refroidie et fouetter. Déposer 3 cuillères à table de raisins dans le fond de chaque tartelette [ou un peu plus au goût]. Répartir la préparation entre chaque moule que l’on dépose ensuite sur une plaque de cuisson. Enfourner 12 minutes. Je préfère mes tartelettes légèrement coulantes, mais si vous les préférez plus consistantes, poursuivre la cuisson 2 à 3 minutes de plus. Sortir du four et laisser reposer 10 minutes. Démouler délicatement les tartelettes et les faire refroidir sur une grille de cuisson. À vos marques, prêts ? Dévorez ! Anick

Laisser un commentaire

Suivez-moi !

Copyright 2020 . Droits d’auteur 2020. Il me fait plaisir de voir mes recettes partagées entre amis, c'est d'ailleurs mon but. Il y a beaucoup de travail derrière chaque plat, c'est pourquoi je vous demande de respecter mes droits d'auteur. Toute publication de recettes ou de photos se trouvant sur ce blogue est interdite sans mon approbation écrite. Pour obtenir mon approbation aux fins de publication, veuillez me faire parvenir un courriel à : traduction.virtus@outlook.com. Tous droits réservés.