Mon pesto (pour mieux s’organiser)

Je le congèle mon pesto et ainsi, j’en ai tout au long de l’hiver et ça goûte bon l’été même au mois de janvier. Je n’ai pas le temps de cuisiner ? Je fais cuire des pâtes et j’en décongèle, j’ajoute des légumes frais et un peu d’eau de cuisson des pâtes et voilà le tour est joué : j’ai un super repas près en moins de 15 minutes. Ma méthode préférée de conservation est le sous vide, et pour ça, vous devez vous procurer un appareil à sceller sous vide de type FoodsaverMD. Je ne veux pas faire ici de placement de produit (suis pas payée pour le faire :-)), mais malgré son coût d'achat, ce bidule vous fera vraiment économiser vos sous à long terme et vous permettra de faire le plein d’aliments (locaux) lorsqu’ils sont en saison ou tout simplement en vente. J’écris ce billet en juillet, j’ai découvert un pesto congelé oublié au fond de mon congélo (et sous vide) et nous nous en sommes régalés samedi dernier. C’est que je l’avais fait l’an passé ! Cette recette vous donnera environ 3 tasses de pesto. Je vous explique la méthode de préparation et celle de congélation.
Portions  : 3 tasses [675 ml] Temps de préparation : 15 minutes Temps de congélation : 24 heures   Ingrédients 100 g de pignons 4 bottes de basilic frais soit environ de 6 à 7 tasses Le jus d’un citron 2 gousses d’ail ½ tasse [120 ml] d’huile d’olive de bonne qualité ½ tasse [50 g] de parmesan fraîchement râpé   Préparation Commencer par verser les pignons dans une poêle à frire et les faire doucement dorer environ 5 minutes. Retirer de la source de chaleur. Très bien laver les feuilles de basilic, elles sont souvent assez sales lorsqu’on les achète en bottes. Je procède en faisant 3 « bains » d’eau consécutifs dans mon évier, en les mettant ensuite dans l’essoreuse à laitue puis en les épongeant bien avec des essuie-tout. Déposer le basilic, les pignons, le jus de citron, les gousses d’ail préalablement hachées, l’huile et le parmesan dans le bol du robot culinaire, assaisonner au goût et mettre en marche pour réduire en purée ou selon la texture désirée. Séparer le pesto obtenu entre 3 contenants de 225 ml (1 tasse) allant au congélo et les y déposer ! Le lendemain, faire couler un peu d’eau tiède sur le fond d’un contenant, démouler le pesto et le mettre dans un sac à congélation sous vide déjà identifié avec un crayon indélébile : on y a inscrit la date de fabrication et ce qui s’y trouve (même si c’est évident dans ce cas-là). Sceller selon les recommandations du fabricant. Et on remet on congélo. Se décongèle très bien au four à micro-ondes au cycle "décongélation" après avoir déposé le pesto dans un bol, donc retiré du sac,  ou le sortir la veille pour s'en servir le lendemain.  

Laisser un commentaire

Suivez-moi !

Copyright 2020 . Droits d’auteur 2020. Il me fait plaisir de voir mes recettes partagées entre amis, c'est d'ailleurs mon but. Il y a beaucoup de travail derrière chaque plat, c'est pourquoi je vous demande de respecter mes droits d'auteur. Toute publication de recettes ou de photos se trouvant sur ce blogue est interdite sans mon approbation écrite. Pour obtenir mon approbation aux fins de publication, veuillez me faire parvenir un courriel à : traduction.virtus@outlook.com. Tous droits réservés.