Beurre vanillé de rhubarbe et de fraises

Chaque printemps, j'attends l'arrivée des fruits locaux avec une certaine fébrilité, c'est qu'en plus d'être un tantinet dingue de bouffe, je suis une fière "locavore" (joli néologisme qui veut dire : personne qui mange local autant que possible). Plusieurs raisons m'entraînent à choisir des produits d'ici : 1) c'est mieux pour l'environnement  2) c'est bon pour l'économie 3) c'est souvent meilleur au goût parce que plus frais  4) j'ai été proprio d'une société d'alimentation, et je connais la réalité des petites entreprises, il y a du boulot (et de l'amour) qui entre dans la production des aliments que l'on se met dans la bouche, il faut aider nos producteurs locaux à écouler leurs stocks ! Bref, la rhubarbe et les fraises sont maintenant dans nos étals, une locavore fait des provisions ! Et pour ce faire, les confitures sont « tops ». Oui, c'est un peu de travail, mais vous serez ravi (e) de déguster un pareil délice en janvier. Et vous me connaissez, j'aime faire les choses un peu différemment. Je vous offre donc ce régal de beurre de fruits, sa texture est d'un velouté remarquable et que dire de son goût....MIAM !  
Portions  : 3 pots Bernardin de 500 ml Temps de préparation : 30 minutes Temps  de cuisson  : 1 h 30   Ingrédients 1,37 k de rhubarbe  ou 8 tasses de rhubarbe coupée 1 litre de fraises ou environ 2 tasses 2 pommes 8 tasses (1,9 k)  de sucre 1 gousse de vanille     Préparation Laver et trancher la rhubarbe en morceaux d'environ 3 cm chacun. Laver les fraises et retirer la queue. Laver les pommes, les couper en quartiers en laissant la pelure, mais en jetant le cœur. Mettre les fruits dans une grande casserole. Verser le sucre sur les fruits. Déposer la casserole sur la cuisinière et chauffer à puissance moyenne à élevée, les fruits doivent atteindre le point d'ébullition. Une fois atteint, réduire la puissance à moyenne et laisser mijoter 10 minutes en brassant de temps en temps. Réduire les fruits en purée à l'aide d'un mélangeur à main ou d'un mélangeur tout court. L'opération suivante demande un peu de patience, mais elle vous donnera un beurre d'une texture incroyable, donc le jeu en vaut la chandelle ! Déposer un tamis sur un bol et verser un peu de la préparation en purée. À l'aide d'une cuillère, gratter doucement le  fond du tamis pour aider à filtrer le beurre. Mettre le résidu fibreux de côté et verser la préparation obtenue dans une casserole propre. Recommencer. Une tasse (225 ml) de résidus devrait rester à la fin, assez peu, c'est étonnant. Couper la gousse de vanille en deux et à l'aide de la pointe d'un couteau, passer celle-ci dans l'ouverture pour extraire les graines, mettre ces dernières dans la casserole. Une fois entièrement retirer, déposer les gousses sur les fruits et mélanger. Remettre la casserole sur la cuisinière et chauffer à puissance moyenne à faible (plutôt faible)  1h15 en brassant régulièrement. Le beurre diminuera et épaissira. Retirer les gousses avant la mise en conserve. Pour la mise en conserve, suivre les recommandations du fabricant de pots, mais je vous explique ma marche à suivre habituelle. Je dépose des pots propres dans une casserole que je remplis d'eau. Je m'assure que les pots n'ont pas de bulles d'air. J'amène à ébullition et je les stérilise 10 minutes. Je les sors avec une pince pour ne rien contaminer et je les dépose sur un linge à vaisselle bien propre. Je mets les couvercles dans l'eau chaude 5 minutes. Pendant ce temps, à l'aide d'un entonnoir, je remplis mes pots de la préparation chaude, passant une spatule sur les bords pour éviter les bulles d'air (encore elles!). Si les côtés sont sales, je les lave et les essuie parfaitement, en évitant de les toucher avec mes mains. Je dépose un couvercle sur chaque pot que je scelle avec une bague. Je dépose ensuite les pots dans la casserole d'eau bouillante, il doit y avoir de l'eau au-dessus des pots, je couvre (il est possible de réduire la puissance, mais ça doit toujours bouillir!) et je poursuis la cuisson 20 minutes de plus. Une fois cette dernière étape terminée, je sors les pots et les laisse reposer sur le comptoir. J'écris le nom de la merveille avec un crayon marqueur sur le couvercle. Voilà!   Bon appétit !   Anick    

2 commentaires

Laisser un commentaire

Suivez-moi !

Copyright 2020 . Droits d’auteur 2020. Il me fait plaisir de voir mes recettes partagées entre amis, c'est d'ailleurs mon but. Il y a beaucoup de travail derrière chaque plat, c'est pourquoi je vous demande de respecter mes droits d'auteur. Toute publication de recettes ou de photos se trouvant sur ce blogue est interdite sans mon approbation écrite. Pour obtenir mon approbation aux fins de publication, veuillez me faire parvenir un courriel à : traduction.virtus@outlook.com. Tous droits réservés.