Pesto « récup » aux fanes de carotte et au basilic

Surprise par un plat figurant sur le menu d’un resto d’un coin perdu de Normandie voilà 3 ans, je demande à la serveuse (assez stupidement) ce qu’est du groin. La pauvre ayant du mal à comprendre mon accent, pas si fort pourtant, se lance dans des explications, parlant en mimant la face d’un cochon, me montrant les joues et le nez et me disant que l’on appelle ça un groin chez le porc. Je fais évidemment la grimace, la dame semble fâchée, c’est que j’ignorais que ça se mangeait et j’avais zéro envie d’y goûter. L’hôte charmant de notre auberge nous expliqua qu’il s’agissait d’un plat traditionnel. Cela me rappela un met dont raffolaient mes grandes tantes, du sang de mouton cuit dans le lait, j’ai d’ailleurs la recette quelque part. Tout ça pour finalement vous dire, que notre société moderne gaspille trop, et qu’on a abandonné la récup en cuisine, pourtant un geste intelligent pour notre portefeuille et aussi pour l’environnement. Je vous propose une recette de pesto à base de fanes de carotte et de basilic, qui coûtera une fraction du prix tout en étant franchement savoureux. Pourquoi mettre aux poubelles ce qui est délicieux et hyper bénéfique pour votre santé ? Et de plus, il se congèle très bien. Mais on repassera pour le groin.  
Portions  : 2 tasses (454 ml) de pesto Temps de préparation : 10 à 15 minutes   Ingrédients 100 g de pignons Les feuilles d’une botte de carottes (soit environ 3 tasses) 1 tasse (225 ml) de feuilles de basilic 2 gousses d’ail écrasées Jus d’un demi-citron ou d’une demi-lime ½ tasse (120 ml) d’huile d’olive ¼ de tasse (60 ml) de parmesan fraîchement râpé Sel et poivre Préparation Bien laver les fanes de carottes et le basilic. Retirer les plus de tiges possibles et essorer. Déposer les pignons dans une poêle préalablement chauffée à puissance moyenne et les faire dorer environ 5 minutes, s’assurant de ne pas les brûler. Mettre tous les ingrédients dans le bol du robot culinaire et le mettre en marche adin d’obtenir la texture désirée. Goûter et rectifier l’assaisonnement si nécessaire. Pour servir, mélanger une tasse de pesto à 500 g de pâtes, conserver environ ½ tasse (120 ml) d’eau de cuisson de ces dernières et l’ajouter avec le pesto pour le « relâcher ». Se congèle également très bien. Astuce : je verse mon pesto dans un plat de type « zyploc », je congèle jusqu’au lendemain, je retire le pesto du plat et je le mets sous vide, ce qui le conserve pendant plusieurs mois. IMG_2034            

Laisser un commentaire

Suivez-moi !

Copyright 2020 . Droits d’auteur 2020. Il me fait plaisir de voir mes recettes partagées entre amis, c'est d'ailleurs mon but. Il y a beaucoup de travail derrière chaque plat, c'est pourquoi je vous demande de respecter mes droits d'auteur. Toute publication de recettes ou de photos se trouvant sur ce blogue est interdite sans mon approbation écrite. Pour obtenir mon approbation aux fins de publication, veuillez me faire parvenir un courriel à : [email protected] Tous droits réservés.